Le projet s'inscrit dans le site en charnière entre les 3 urbanisations existantes et le développement futur de la ville. Son implantation, à l'est de la parcelle, laisse une perméablilité avec les futurs relations entre la ville et le nouveau pôle sportif et minimise son impact.
De par sa plastique, le bâtiment participe aux relations avoisinantes. Sa façade nord-ouest recherche le dialogue avec les maisons individuelles, tandis que sa toiture est le reflet de la chaîne alpine omniprésente dans l'horizon du site.
Le plan s'organise également en fonction du lieu avec l'administration et les services en côté urbain et les hangars et place d'exercice côté industriel.
La structure de la toiture est une charpente métallique divisée en 2 parts inégales. L'intermittence de cette stucture régulière donnant un effet irrégulier.