Sécurisation: actuellement, l’établissement séduit par ses espaces communs ouverts et sa cour centrale qui sont des lieux de communication et de convivialité appréciés par tous. Le projet propose d’utiliser les éléments nécessaires à la remise aux normes incendie pour renforcer ces qualités en conservant les lieux existant. Des dispositifs de fermeture asservies à la détection incendie permettent, dans un usage journalier, de laisser un maximum d’ouvertures et de relations entre les différents compartiments coupe-feu et, en cas d’alarme, d’étancher ceux-ci, et de sécuriser les voies de fuites. Dans l’espace de la cour centrale, les panneaux sont intégrés comme une deuxième peau colorée sur la façade actuelle.
Transformation: quinze chambres doubles, situées dans l’aile principale, sont divisées en deux chambres individuelles, dont l’une possède une salle de bain. De par l’aménagement conçu, les sous-espaces de la chambre (entrée, soin du corps, sommeil, rangement, séjour) sont clairement définis.
Signalétique: un système simple est crée par un moyen intuitif et facilement repérable. Les murs latéraux des entrées des chambres sont peints de deux couleurs différentes, signalant dans un sens le danger et dans l’autre la sécurité.