La parcelle est située à la croisée du cheminement piétonnier reliant le site de l’EPFL et St-Sulpice, via le Chemin du Bochet, et le lac. Celle-ci est en quelque sorte la pierre angulaire de plusieurs typologie; des habitations individuelles à l’ouest, les immeubles de logements de l’EPFL au nord, des unités d’habitations avec balcons au sud, l’église catholique et une zone agricole à l’ouest. Le bâtiment, comme un bloc erratique déposé dans la prairie, vient s’implanter entre l’église et les logements de manière à préserver la continuité de la prairie, tout en créant une place interactive entre ces 3 pôles le long de la ‘’coulée piétonne’’ reliant l’EPFL au bord du lac.
Au rez-de-chaussée, l’entrée du bâtiment ainsi que l’épicerie-cafétéria sont en relation avec la place. Dans les étages, les circulations horizontales sont éclairées naturellement et se prolongent par un espace buanderie aménagé en lieu de rencontre, amenant ainsi, à l’image des lavoirs d’autrefois, les habitants à se retrouver autour d’une tâche ménagère.